Les chrysanthèmes : la fleur de la Toussaint



Les plus connus des chrysanthèmes sont les chrysanthèmes d’automne, ou chrysanthèmes des fleuristes (pomponnettes), consacrés au fleurissement des tombes, pour le jour des défunts. Ces fleurs apparaissent sur les tombes des défunts dès le milieu du XIXe siècle. Elles remplacent la flamme des bougies. Mais cette tradition s’est surtout répandue en France comme en Belgique à l’Armistice de 1918. Clemenceau lors du premier anniversaire de cet armistice, le 11 novembre 1919, aurait appelé les Français à fleurir les tombes des soldats tombés au front.


Les origines de cette fleur

Le chrysanthème est une fleur populaire en Asie depuis. Originaire de Chine et du Japon, c’est vers 1700 qu’elle fait son entrée en Europe. Son nom vient des mots grecs « chrys » (or) et « anthemon » (fleur). Il n’existait au début qu’en jaune d’or.

Pour en savoir plus sur cette plante.